BIENVENUE SUR LE BLOG DE DANEEL !

En 2003 naissait le forum yahoogroupes "CULTURE NET 2013"...
Suivi quelque temps après du "FORUM 2013"...
Lequel, suite à sa pulvérisation par "l'Étoile de la mort" de l'Empire (!), fut remplacé par le forum googlegroupes :





Dans la continuité de ces sites déjà riches de centaines de discussions, d'articles et de dossiers "chauds" tous plus passionnants et édifiants les uns que les autres - :oD -... Voici donc "2013 CONTINUUM" !...


Afin que cette nouvelle année 2013
- et celles qui la suivront  (!) -
voit enfin triompher la CONSCIENCE ÉCOLOGIQUE...
POUR UNE VIE ENFIN PLUS EN HARMONIE AVEC NOTRE TERRE-MÈRE... GAÏA !




MEILLEURES PENSÉES DANEELIENNES !!!





lundi 2 avril 2012

SARKOZY RENONCE AU NUCLÉAIRE ?

UN SCOOP ???

Monsieur Sarkozy a rencontré en secret vendredi la célèbre physicienne nucléaire Monique Sené, bien connue pour ses positions antinucléaires.
Ils ont beaucoup discuté, jusque tard dans la nuit... et Monique Sené a enfin réussi à convaincre Nicolas Sarkozy de sortir du nucléaire, et de fermer le plus rapidement possible les 58 centrales nucléaires françaises.

Il a dit qu'il allait au cours du mois (probablement juste avant le premier tour des élections présidentielles (!)) s'adresser à la Nation à ce sujet.

Il a précisé qu'en toute modestie, une telle décision :
"Ne pouvait venir que d'un homme intelligent et courageux, digne de représenter la France pour une deuxième fois" !...




Je publiais ces quelques lignes précédentes hier, 1er avril !
Il ne s'agissait effectivement - malheureusement (!) - que d'un poisson d'avril (*)...
Mais ce qui suivait alors était par contre très sérieux :


La décision de SORTIR DU NUCLÉAIRE ne pourrait ainsi venir que d'un homme intelligent et courageux digne de représenter la France ?
Eh oui...
C'est d'ailleurs ce qu'exprimait clairement le célèbre "écologiste de droite" Pierre Lance,  dans sa publication n°203 de "L'ÉRE NOUVELLE" (novembre-décembre 2011)...
Voici notamment ce qu'on pouvait lire dans l'éditorial de ce sarkozyste convaincu, intitulé :
"UN PRÉSIDENT ATOMIQUE ?"


"Nicolas Sarkozy sera très probablement réélu en 2012 Président de la république française, et ce pour les raisons suivantes : (...)


(Je vous passe là les "40 lignes" d'éloges sur l'action de celui que pour ma part, j'avais hésité entre le comparer au terrifiant politicien Greg Stillson de l'oeuvre de Stephen King "Dead Zone" (!), ou le comparer au non moins inquiétant "Mulet", anti-héros du début de la saga asimovienne "FOUNDATION", qui était un "petit homme surexcité" (!) (si-si) doté du pouvoir mental de manipuler la conscience des gens qu'il approchait... Finalement, dans une bouffée de bienveillance à son égard, j'ai pensé qu'il était plus sympathique de le comparer à "Dark-Vador", le brave et valeureux Jedi qui avait malheureusement sombré "du côté obscur" dans la célèbre saga "Star-Wars"...
A noter que Pierre Lance lui consacrait encore dans sa publication de mars-avril 2012 (n°205), un article encore plus dithyrambique de pas moins de 4 pleines pages, intitulé :
- "Le formidable bilan de Nicolas Sarkozy" (**)
(Bref, on ne peux donc pas soupçonner ici notre remarquable et si étonnant écologiste de critiquer la politique énergétique de Sarko... "parce que c'est celle de Sarko" (!))


... Donc, à moins que les Français aient perdu tout leur bon sens et se laissent égarer par leurs déceptions et leurs craintes, au demeurant légitimes, ou à moins que Nicolas Sarkozy commette des erreurs et des maladresses difficilement pardonnables, il sera réélu.
Or, au nombre de ces erreurs qu'il lui faudrait éviter, il y a sans aucun doute son engagement beaucoup trop rigide et radical en faveur de la production d'énergie nucléaire, considérée comme définitivement indispensable. Mais sil est vrai qu'elle l'est actuellement - SURTOUT PARCE QUE LE POUVOIR TECHNOCRATIQUE L'A RENDUE TELLE DEPUIS CINQUANTE ANS, EN ÉTOUFFANT TOUTES LES FORMES D'ÉNERGIE PROPRE ET EN MÉPRISANT L'AVIS DU PEUPLE DIT SOUVERAIN - il est faux que cette énergie ultra dangereuse soit celle de l'avenir, et le président-candidat aurait tout intérêt à montrer une plus grande souplesse à ce sujet.
Il devrait se souvenir que, contrairement à ce que prétendent les Verts, la majorité des vrais écologistes votent à droite - NdD : Ou du moins ne votent pas à gauche (!)... Certains, comme à l'AGNVS ou même "l'Alliance Écologiste Indépendante", sont tout simplement apolitiques, ne soutenant ni la droite ni la gauche... ni même le centre. "Citoyens de la Terre", n'oeuvrant que pour le bien-être de la planète et de tous ses enfants -. Et qu'ils sont tous très inquiets des dangers indéniables que font courir à la population les centrales nucléaires, dont la concentration en France est la plus forte au monde...
Tandis que les socialistes et les Verts ont eu toutes les peines du monde à signer un accord mal ficelé qui ne résistera pas longtemps si Hollande est élu, Nicolas Sarkozy serait bien avisé d'adopter un projet raisonnable de sortie du nucléaire, et d'annoncer pour ce faire UN LANCEMENT MASSIF DE TOUTES LES PRODUCTIONS D'ÉNERGIE RENOUVELABLE.
Elles sont nombreuses, très diverses, de plus en plus performantes, et représentent l'avenir énergétique que nous souhaitons tous pour nos enfants.
De plus, elles recèlent une véritable mine d'emplois nouveaux pouvant largement compenser, sur tout le territoire, l'abandon progressif des emplois de la filière nucléaire ! ...
Il est indispensable d'adopter un rythme progressif de transformation énergétique que toutes les nations modernes devront choisir, si elles ne veulent pas exposer les générations futures à une multitude de Tchernobyl et de Fukushima dont personne au monde ne peut garantir l'évitement "ad vitam eternam"...
Monsieur Sarkozy, ne soyez pas un président "atomique", mais un président résolument tourné vers la sauvegarde de la santé planétaire par les énergies naturelles !..."




Eh oui... il n'y a véritablement qu'un homme intelligent et courageux (digne de représenter les Français (que ce soit la deuxième ou même la première fois (!))) qui puisse prendre ce genre de décision, plus soucieuse de la population française que de cette poignée de lobbyistes accrochés à ces si formidables revenus que leurs apporte l'industrie nucléaire !!!



Greenpeace publiait justement quelque jours plus tôt - fin mars 2012 - un sondage réalisé par l’institut CSA sur “les Français et le nucléaire”.

 Sondage édifiant, qui devrait vraiment faire réfléchir ceux qui prétendent parler au nom de la population française et oeuvrer pour elle :
- 54 % considèrent qu’il est “possible de se passer” de l’atome !


Mais surtout :
- 88 % des personnes interrogées disent n’être pas suffisamment informées des mesures à prendre en cas d’accident nucléaire !!!


(Et il est vrai que depuis 40 ans des gouvernements, de droite comme de gauche, refusent d’admettre la possibilité d’un accident et donc d’y préparer les Français, dont les 2/3 vivent à moins de 75 km d’un des 58 réacteurs du pays)...


Concernant la sûreté des centrales, les Français sont 80% (!!!) pour considérer que : La France est trop dépendante de l’énergie nucléaire et devrait diversifier ses sources d’énergie !!!....


54 % des sondés pensent ainsi qu’on pourrait “se passer du nucléaire” en développant les renouvelables et les économies d’énergie.

Bref, non seulement les Français souhaitent donc très majoritairement que la France diversifie ses sources d’énergie...


Mais en plus :
-  La Cour des comptes l’a démontré dans son rapport, et l’âge de nos centrales l’impose : des décisions cruciales devront être prises pendant le prochain quinquennat...
Et cela devra se faire en accord avec les Français, manifestement plus conscients du risque nucléaire que les responsables politiques !




Extrait :

Bien avant cette catastrophe de Fukushima, l'industrie nucléaire dans le monde était déjà en déclin selon un nouveau rapport publié par le Worldwatch Institute.
 "L'industrie nucléaire était déjà sans doute en sursis. Dans l'écriture de l'histoire de l'industrie nucléaire, Fukushima est susceptible d'être son dernier chapitre." a déclaré Mycle Schneider, consultant international sur les questions d'énergie et de politique nucléaire, auteur principal du nouveau rapport "The world nuclear industry status report 2010-2011 - Nuclear Power in a Post-Fukushima World 25 Years After the Chernobyl Accident". 

En effet, le parc nucléaire est vieillissant et peu de nouvelles unités sont en construction : la moyenne d'âge des réacteurs nucléaires en fonctionnement dans le monde est de 26 ans.
C'est pourquoi, certaines compagnies d'électricité nucléaire envisagent de prolonger la durée de vie de leurs réacteurs à 40 ans ou plus.
Vu que l'âge moyen des 130 unités déjà fermées est d'environ 22 ans, doubler la durée de vie des réacteurs encore en fonctionnement reste un pari bien optimiste, surtout si l'on prend en compte la catastrophe nucléaire de Fukushima. Le gouvernement allemand a d'ailleurs pris la mesure du risque suite à cette catastrophe en prenant la décision de suspendre l'activité de tous les réacteurs de plus de 30 ans. 

Au 1er avril 2011, il y avait 437 réacteurs nucléaires en fonctionnement dans le monde, c'est sept de moins qu'en 2002.
L'AIEA compte actuellement 64 réacteurs en construction dans 14 pays. Par comparaison, à l'apogée de la phase de croissance de l'industrie en 1979, il y avait 233 réacteurs en construction en même temps. Et, en 2008, pour la première fois dans l'histoire de l'énergie nucléaire, aucun nouveau réacteur n'a été démarré.
Sept nouveaux réacteurs ont été ajoutés en 2009 et 2010, tandis que 11 ont été fermés durant cette période. Dans le premier trimestre 2011, deux nouveaux réacteurs ont été mis en service. 
En Europe, toujours au 1er avril 2011, 143 réacteurs étaient officiellement opérationnels, une baisse notable par rapport au maximum historique de 177 unités en 1989. Bien sûr, le nombre de réacteur n'est pas une indication suffisante et la production totale doit être prise en compte.
Or, en 2009, les centrales nucléaires ont produit 2 558 térawattheures (TWh) d'électricité, c'est environ 2 % de moins que l'année précédente. En 2010, 16 des 30 pays producteurs d'énergie nucléaire ont maintenu la part de cette énergie dans leur production totale tandis que neuf l'ont diminué et 5 l'ont augmenté. 

Le rôle de l'énergie nucléaire dans la production d'énergie décline régulièrement et ne représente qu'environ 13 % de l'électricité produite dans le monde et 5,5 % de l'énergie primaire commercialisée. 

Depuis près de 15 ans, l'énergie nucléaire ne parvient plus à concurrencer le dynamisme insolent des énergies renouvelables.
Aux Etats-Unis, la part des énergies renouvelables dans les ajouts de nouvelles capacités de production d'électricité est passé de 2 % en 2004 à 55 % en 2009, sans qu'aucun réacteur nucléaire ne soit construit sur cette période.
En 2010, dans le monde, pour la première fois, la capacité de production électrique des énergies renouvelables a dépassé celle de l'énergie nucléaire : 381 gigawatts (GW) contre 375 GW pour le nucléaire. L'investissement total dans les énergies renouvelables, sur cette même année, a été estimé à 243 milliards de dollars. 
Afin d'évaluer le nombre de réacteurs qui devront être remplacés pour maintenir la production électrique actuelle, le rapport a établi un scénario où les centrales actuelles et en construction seraient maintenues en fonctionnement en moyenne pendant 40 ans. Il en ressort que 18 réacteurs supplémentaires devraient être achevés et mis en service avant 2015. Cela correspond à un raccordement tous les trois mois avec l'ajout de 191 unités supplémentaires (175 GW) au cours de la décennie suivante.
Or, la réalisation de cet objectif est tout simplement impossible compte tenu des contraintes existantes sur la fabrication des composants d'un réacteur nucléaire, sans prendre en compte les conséquences de la catastrophe de Fukushima. Par conséquent, le nombre de réacteurs en exploitation diminuera au cours des prochaines années, sauf si la limite de 40 ans est davantage repoussée, un scénario de moins en moins probable vu la catastrophe de Fukushima. 
Quant aux nouvelles générations de réacteurs, le projet EPR en construction à Olkiluoto en Finlande, géré par le plus grand constructeur nucléaire au monde, Areva, a tourné au fiasco financier.
Le projet a déjà 4 ans de retard pour un coût total estimé à 5,7 milliards d'euros, soit 90% de plus que le budget initial !



Toute cette mascarade nucléophile pour qui et pour quoi ?

Pour sauver soi-disant "1 million d'emplois" comme l'affirmait sans rire le bon copain de Sarko Henri Proglio en novembre 2011 ?.... Des foutaises encore une fois.... Anne Lauvergeon elle-même - "Atomic Anne", ex-patronne d'AREVA - ayant avoué que selon une étude qu'elle avait elle-même commandée, "dans le but de défendre le nucléaire" (!), la filière ne représentait pas plus de 125.000 emplois directs (et 400.000 en comptant assez large avec les sous-traitants (qui pourraient tout aussi bien travailler avec d'autres sources énergétiques !!!))...
A titre comparatif, la Commission Européenne elle-même avait évalué entre 600.000 et 1 million le nombre d'emplois que créerait une politique soutenue d'énergies renouvelables... Tandis que EELV, via Eva Joly lors de son discours du 13 janvier dernier à la raffinerie Petroplus, estimait : "la reconversion écologique de l'économie à 1 million d'emploi d'ici à 2020, dont la moitié dans les économies d'énergie et la sortie du nucléaire" !...

A propos... vous vous souvenez certainement que tout récemment encore, notre cher, très cher, si cher "Candidat-Président de la République", avait osé - lors de ses meeting où le mensonge caractérisé se dispute la première place avec la mauvaise foi et la raillerie médisante - ridiculiser François Hollande et son projet de stopper l'activité de la centrale de Fessenheim :
"Fukushima, s'est-il esclaffé, est en bordure de mer, c'était un Tsunami !
Mais Fessenheim est en Alsace, au milieu des terres !"...

Oui, certes... mais comme l'écrivait un lecteur de "Marianne" dans son numéro du 14 avril 2012 :
<< Sarkozy a révélé là son ignorance crasse de la géologie : chacun sait que Fessenheim est situé en zone sismique ; donc le danger est réel, sans parler de l'âge de cette antique centrale...
Si, par hypothèse, le candidat connaissait l'existence de cette menace et l'a tue, c'est pis encore : plaisanter sur l'éventualité d'une catastrophe et sur le principe de précaution, c'est mentir aux citoyens par calcul politicien.
"Et ça veut gouverner la France !" avait-il ajouté dans le même discours !!!
Auto-ironie ? >>

Pourquoi pas...
Je me souviens avoir lu notamment dans le "Marianne" du 9 février 2008 :
<< Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad salue la détermination de Nicolas Sarkozy à installer des centrales nucléaires autour du golfe Persique :
"C'est une énergie pure, tous les peuples doivent en profiter" >> (sic)

Aujourd'hui, je crois que non seulement les peuples d'Ukraine et de Tchernobyl doivent apprécier, mais également le peuple japonais (Ah ces ingrats, ils ne veulent pas comprendre leur chance d'avoir une énergie si pure !!!)
Au fait... vouloir ainsi installer des centrales nucléaires autour du golfe persique - donc en bordure de mer, plus précisément de l'océan indien -... c'est pas installer nombre de "Fukushima potentiels"... encore bien plus près de chez nous que les réacteurs en fusion du Japon ??????????

(Ne manquez pas à ce propos l'interview du diplomate Japonais Akio Matsumura
(Il nous explique notamment que la catastrophe en cours de la centrale nucléaire de Fukushima peut finalement se transformer en un évènement capable de mettre en péril toute vie sur Terre (!))...

Et cet article de Wikistrike : "Fukushima est entré en fusion, c’est confirmé" !...)

(Sans oublier également ce passionnant site des "Veilleurs de Fukushima"... "VEILLEURS"... mais aussi "RÉVEILLEURS" de nos consciences parfois si endormies et amorphes :
- LES VEILLEURS DE FUKUSHIMA)


VIVE LA NUCLÉOPHILIE !!!


(Ne manquez pas cette série de vieux articles que j'avais publié sur ce site du WWF...
C'est "pas piqué des vers", et bien édifiant à souhait !!!)




(**)"Le formidable bilan de Nicolas Sarkozy" ???
J'aimerais partager avec vous, chers lecteurs, quelques liens concernant notre "Sarko-Vador-Greg Stillson"... que d'aucuns comparent également à "Sarko-Léon"... un napoléon contemporain tel que le décrivait en son temps le grand Victor Hugo : "Le Boucher de l'Europe" (!) :

En ce qui concerne "le respect de la vie" et particulièrement "la protection animale", notre "Petit Nicolas" est reconnu comme étant le pire, (toutes catégories confondues) comme de plus en plus de protecteurs animaux le savent désormais... (Mais il faut tout de même continuer à informer ceux qui ne savent pas encore à quel point SARKO-VADOR et son gouvernement ont été néfastes à la cause animale, car si ces protecteurs se rendent vraiment comptent de la grande nocivité de ce parti de l' "Union des Menteurs Patentés" de sa clique et de leurs soutiens, ils ne risquent plus trop de voter ou revoter pour ses candidats !)...
Sarko-Vador aurait difficilement pu plus mal agir s’il l’avait fait exprès :
Au terme de son mandat il a réussi à se faire passer pour le président de la régression tous-azimuts de la cause animale avec toutes ses promesses non tenues ou qui n’engageaient à rien et ses abdications aussi lâches que scélérates, notamment en matière d’expérimentation animale, d’élevage, de respect des normes, d’abattage sans étourdissement, de statut des animaux, de trafic d’animaux et abandons, d’alimentation, de cirque, de corrida, de fourrure...

Nicolas est décidément partout dans le rouge et les répercussions ne concernent bien évidemment pas seulement les animaux et elles sont gravissimes ! 
L’inscription en catimini de la corrida espagnole au patrimoine culturel immatériel de la France l’an dernier a été la goutte qui a fait déborder le vase des associations de protection animale et ça risque aussi de lui coûter cher : www.patrimoine-corrida.fr  (il y a régulièrement de nouvelles associations qui rejoignent ce collectif "Non à la honte" qui compte à présent 191structures !). 

Ensuite il y a eu le décret "viande et produits animaux obligatoires dans les cantines scolaires".
C’est lui qui a signé le décret et l’arrêté pour la viande et les produits obligatoires dans les cantines scolaires : 


(Voir justement à ce propos, mon article du 20 octobre dernier : LE VÉGÉTARISME MENACÉ !!!)...

Bref. Trop c'est trop ! 

Des milliers de personnes étaient venues à la manif anti-corrida et J-P Garrigues a expliqué que le vote utile était en fait un vote « inutile ». 

Pour tous les vrais écolos et protecteurs d’animaux, Sarko est une erreur, Sarko est une terreur !
Sa note est égale à 0 sur 20 en matière de respect animal... 

Pour les protecteurs d’animaux, Sarko, pro-corrida est en liste noire : 

Sarko-Vador "agit de manière générale contre les animaux" :

"Prendrez-vous la décision d’interdire la chasse à courre dans notre pays ? Ferez-vous évoluer notre législation afin que les articles R.654-1 et L.521-1 du Code pénal prennent enfin en considération tous les animaux sans distinction ?"
Notre "héro international" répond : "La chasse à courre correspond à une très ancienne tradition française. Elle entraine des prélèvements d’animaux sur le milieu naturel qui sont très faibles. Je ne considère pas qu’il y ait de raison de l’interdire, dès lors qu’elle s’exerce dans le cadre strict qui la réglemente."

Bref, pour Sarko il n'y a aucune raison d'interdire la torture animale sous de multiples formes dès lors qu'elle correspond à d'anciennes traditions et est exercée de façon réglementaire.
Ce type a un recueil de codes législatifs à la place de son cerveau !
Il est urgent de l'aider à... dégager !!!

C’est lui qui s’est félicité de l’inscription de la corrida au patrimoine immatériel de la culture de la France : 

C’est lui encore qui est "nucléophile" et qui, malgré Tchernobyl et Fukushima - et les divers "incidents" en France toujours occultés ou minimisés à outrance -, en veut toujours plus !
En effet, pour Sarkozy, le nucléaire est "l’intérêt supérieur de la France…" et il ne renoncera pas à l’arme nucléaire : http://groupes.sortirdunucleaire.org/Nicolas-Sarkozy








Et comme, effectivement "il n'y a pas que l'Écologie dans la Vie"...
Voici un aperçu des autres prouesses de celui qui avait même oser déclarer péremptoirement "L'écologie, ça commence à bien faire" :

Un excellent article tout d'abord pour nous aider à rafraîchir notre mémoire :

(Utiliser la flèche pour passer les raisons en revue ou cliquer sur le dé pour en afficher une sélectionnée au hasard.)

Pour celles et ceux qui ont besoin d’explications sur le quinquennat de notre cher président, voir les vidéos en  cliquant sur les cases du tableau en page d’accueil du site : http://www.sarkolol.fr/


"La République est aux mains d’un président qui ne s’encombre d’aucune espèce de morale.
Sa priorité absolue devant des sondages désastreux : rester au pouvoir.
Démagogie, outrance, provocation sont ses armes favorites..." (JFK)
(Si vous avez loupé ce N° de Marianne... régalez vous :

(Pour mémoire, "Marianne" à été injustement condamné et "Sarko-Vador" à fait confisquer des milliers de tirages du Marianne en question...
Mais une partie a quand-même réussie à passer sous les fourches caudines de "l'EMPIRE UMP" (!))

Ici, on a droit à un inventaire - "pas piqué des verts" (!) - des amis de Sarko et de l'UMP :
http://resistanceinventerre.wordpress.com/2012/01/25/la-liste-cachee-de-sarkozy/

A VOIR AUSSI :
(Extrait :
Ce pourrait être une bombe à quelques jours de l'élection présidentielle.
Médiapart dit détenir la preuve de la participation de l'ancien dictateur Mouammar Kadhafi au financement de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007.
Selon le site d'investigation, "le régime de Mouammar Kadhafi a bien décidé de financer la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007"....) (!!!)



Enfin bref...
N’omettons pas également de signaler la plainte portée contre lui par les avocats d’Yvan Colonna pour violation de la présomption d’innocence :


Et surtout pas les plaintes contre Sarko pour divers crimes déjà commis : 

Plus récemment, un ensemble de délits allégués dont plusieurs (y compris crimes contre l’humanité) qui devraient normalement motiver un procès dont l'aboutissement devrait être la destitution et l'interdiction pure et simple de se représenter à une quelconque élection :


Demande d’invalidation des candidatures de MM. Nicolas Sarkozy et François Hollande pour préparation de crime contre l’humanité, non respect des traités, non respect de la Constitution. Requête adressée au Conseil Constitutionnel par J-M Matagne président de l'Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire :


Et là encore :
- Sondages de l'Elysée : un militant écolo saisit la justice !






Et ne manquez pas mes autres articles sur le sujet...
bien plus édifiants encore :




2 commentaires:

  1. Pour "fêter" dignement l'anniversaire de Tchernobyl, nous sommes allés manifester ce matin - au nom du réseau "Sortir du nucléaire", mais accompagné d'autres assos ou collectifs tels "l'AGNVS", "l'ANPCEN", "La Décroissance"... -, à Fontainebleau notre "non-solidarité" (!) avec l'actuelle politique nucléophile de notre si cher gouvernement sarkosyste...
    Comme par hasard, notre demande d'autorisation à la Mairie étant restée sans réponse.... les "forces de l'Ordre" (!) nous ont expulsé manu-militari avec menaces de verbalisation - comme si nous étions de dangereux "semeurs de troubles", alors que aussi bien les commerçants du marché que les passants semblaient pourtant heureux de notre présence, et encourageants...
    (Eh oui, nous avons quand-même réussis à rester près de deux heures sur le terrain avec nos panneaux, nos pétitions et notre distribution de tracts de la Criirad et de "Sortir du Nucléaire"...)

    Où est donc la démocratie dans ce pays... si nous sommes obligés pour pouvoir nous exprimer dans la rue de demander une autorisation... que l'on ne veut pas nous accorder ???
    Il est vrai que Fontainebleau est l'un des "bastions" de l'UMP, ceci explique peut-être cela... (mais serions-nous franchement mieux traités et écoutés avec le gouvernement hollandiste ???)

    RépondreSupprimer
  2. A propos :
    "En mars dernier, 60 000 personnes se sont donné la main pour former une immense chaîne humaine entre Lyon et Avignon. Mais la chape de plomb du lobby nucléaire continue de peser sur les médias et sur la campagne. En commémorant l’anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl, qui intervient quelques semaines seulement après celui de Fukushima, le Réseau « Sortir du nucléaire » n’a qu’un objectif : rappeler à tous, et notamment aux deux derniers candidats en lice pour les Présidentielles, les dangers du nucléaire et la nécessité d’en sortir au plus vite. Tchernobyl, Fukushima, plus jamais ça !..."

    http://www.environnement-france.fr/0427-tchernobyl-day-du-26-au-29-avril-des-actions-partout-en-france-pour-sortir-du-nucleaire

    RépondreSupprimer