BIENVENUE SUR LE BLOG DE DANEEL !

En 2003 naissait le forum yahoogroupes "CULTURE NET 2013"...
Suivi quelque temps après du "FORUM 2013"...
Lequel, suite à sa pulvérisation par "l'Étoile de la mort" de l'Empire (!), fut remplacé par le forum googlegroupes :





Dans la continuité de ces sites déjà riches de centaines de discussions, d'articles et de dossiers "chauds" tous plus passionnants et édifiants les uns que les autres - :oD -... Voici donc "2013 CONTINUUM" !...


Afin que cette nouvelle année 2013
- et celles qui la suivront  (!) -
voit enfin triompher la CONSCIENCE ÉCOLOGIQUE...
POUR UNE VIE ENFIN PLUS EN HARMONIE AVEC NOTRE TERRE-MÈRE... GAÏA !




MEILLEURES PENSÉES DANEELIENNES !!!





dimanche 13 janvier 2013

Une belle âme... et un esprit brillant : JACQUELINE BOUSQUET



« De temps en temps, il est nécessaire que des êtres se lèvent et agissent à contre-courant, pour secouer de leur torpeur ceux qui s’installent dans les préjugés et le confort facile de “la preuve sociale” !
La preuve sociale, c’est l’attitude qui consiste à dire, lorsqu’on est à bout d’arguments :
vous voyez bien que j’ai raison, puisque tout le monde le dit”...
En d’autre termes : “l’erreur devient vérité si le plus grand nombre y croit !”... » 


(Philippe Desbrosses (Agriculteur Bio, et Docteur en Environnement), dans la préface de “Science dans la lumière” (1992), l’ouvrage de Jacqueline Bousquet (Biologiste, Docteur ès sciences, directeur de recherches au C.N.R.S., Conseillère Scientifique de "Pro-Anima"...)



Jacqueline Bousquet, docteur ès Sciences, biologiste, chercheur honoraire au CNRS, a quitté notre Terre dans la plus grande sérénité le vendredi 11 janvier 2013. Au moment du grand passage, elle s’est sentie enfin « libre, légère, débarrassée de son corps physique, joyeuse » et – selon ses propres termes – « impatiente même de partir au plus vite », ce qui fut fait !

Elle était l’une des rares scientifiques à oser penser par elle-même et dire haut et fort ce que bien d’autres murmurent tout bas et, à notre époque de « médiocratie », comme le dénonçait si bien Arthur Kœstler, il faut être un héros pour oser penser « autrement » et remettre en question les dogmes qui nous gouvernent....

... Jacqueline Bousquet laisse une œuvre importante, des écrits, des conférences, des livres qui vont tous inspirer une nouvelle génération de scientifiques qui pensent comme elle que « la science dite officielle est un outil et, comme tout outil, elle est susceptible de perfectionnement au cours du temps ; en fait, elle évolue en même temps qu’évoluent les récepteurs cérébraux des individus scientifiques ».

Bien qu’elle ait quitté notre univers visible, son nom survivra dans la mémoire des hommes grâce à son œuvre, et parmi tous ceux qui l’ont fréquentée personne ne pourra l’oublier, mais il est probable qu’elle était appelée ailleurs afin de continuer son travail d’éveil de la conscience. ...





Jacqueline Bousquet a eu une grande importance dans ma vie... car, alors que je commençais mon travail de "journaliste amateur" au début des années 90, et que je me demandais si mes efforts en valaient vraiment la peine semblant au mieux "prêcher dans le désert" (et au pire être déjà la cible de critiques médisantes (!) (*)).... 
Jacqueline, elle, qu'alors je ne connaissais pas, et ayant découvert mes écrits je ne sais par quelle voie mystérieuse, m'envoyait ses plus chaleureux encouragements - à la fois moraux et financiers (!!!) - en me félicitant pour mes premiers dossiers et m'incitant surtout à continuer et ne jamais abandonner face à tous les esprits malveillants qui tenteraient de m'en dissuader !

Si je suis là aujourd'hui, et notamment que ce blog existe, c'est certainement grâce à elle...
Je ne pouvais donc décemment pas l'inclure dans mes précédents "Hommages collectifs" (Voir par exemple dans mon article du 11 janvier 2011 consacré à l'origine à "John William")... et lui consacrer, comme à "Georges Krassovsky", un hommage tout particulier !



(*) Et des médisances, ce n'est pas ce qui manque de la part des esprits pervers et malveillants apeurés par l'idée de remettre leurs "croyances scientifiques" en cause, et qui préfèrent donc démolir et rabaisser ceux dont ils n'arrivent même pas à la cheville afin de se sentir un peu plus importants qu'ils ne le sont ; ainsi donc, Jacqueline elle-même a été la cible de ce genre de "langues de vipères" - surtout "vaccinalistes" (!) - qui semblent ne pouvoir jouir que par les rumeurs vénimeuses qu'ils peuvent réussir à répandre contre les esprits lumineux qui apportent trop de lumière à leurs propres ténèbres mentales dans lesquelles il se complaisent : on peut lire ainsi certaines médisances prétendant que notre "Dr. ès science" n'aurait, selon elles, "jamais été Chercheur honoraire au CNRS" (SIC) (**), et même, que le grand esprit dont elle avait été collaboratrice, le Pr Émile Pinel, ne serait, je cite "qu'un illustre inconnu" (re-SIC)...
A propos, on peut découvrir avec intérêt le site "Les Hérétiques" :
- http://www.ldi5.com/heret.php

(**) Je ne pensais pas qu'il serait nécessaire de "mettre ainsi les points sur les i", mais il semble que les rumeurs diffamantes réussissent à creuser leurs sillons dans certaines consciences influençables : Je précise donc que contrairement à ce que certains individus mesquins peuvent affirmer sur d'autres site, blogs ou forums, Jacqueline Bousquet a toujours fait parti du CNRS depuis son diplôme ès Sciences en 1962... et elle est ensuite devenue "chercheur honoraire" en prenant sa retraite en 1997 !... Voilà. Point final.

Mais laissons là ces esprits obscurs - et obscurantistes !!! - à leurs ténèbres malfaisantes...
Et portons plutôt notre regard vers "la lumière bienfaisante, qui éclaire les âmes et réchauffe nos coeurs" Commençons d'abord par un aperçu de ce que j'avais posté sur la page Facebook des "Vegans de Paris" :

Je pense que beaucoup ici connaissent notre amie Jacqueline Bousquet, scientifique brillante... et évidemment grande militante du végétarisme !

« Le cerveau est naturellement réductionniste, il se comporte comme un filtre sélectif et ne laisse parvenir à notre conscience que les données pouvant être confrontées au contenu de cette même conscience... »
(Cf. Jacqueline Bousquet, Biologiste et Dr. ès Sciences, dans son remarquable ouvrage "Science dans la lumière" !)

-------------

Jacqueline Bousquet nous a quitté le 11 janvier 2013... à l'âge de 77 ans !

"Dire par euphémisme que Jacqueline nous a quittés est à la fois véridique et faux. Vrai parce que nous ne la rencontrerons plus sous l’aspect corporel qui nous fut familier ; erroné parce que les émotions et les pensées qu’elle a provoquées ont été, sont et seront toujours présentes en nos consciences. ...."

J’aime ·  ·  ·  ·

Le CV de Jacqueline :

Dr ès Sciences, Biologie, Endocrinologie, Biophysique, Physiologie, Immunologie, Certificat International d’Écologie humaine, Écotoxicologie humaine et Culture de Cellules (humaines), Chercheur honoraire au CNRS (1962-1997), Collaboratrice du Pr Émile Pinel pour l’Étude et la mise en évidence des Champs informationnels en Biologie, Conseiller scientifique de A. ROIG pour l’Agriculture Biologique (CNAB), Vice Présidente du Comité Scientifique PRO ANIMA Entre 1980 à 1987 : découverte et isolement de substances immunosuppressives dans le sérum sanguin. (travaux cités dans Nature) Participation à la direction de différentes Thèses (Science, Médecine, Pharmacie) Conférencière internationale et écrivain, auteur de : SCIENCE DANS LA LUMIÈRE et AU COEUR DU VIVANT- Éditions St MICHEL (1992) (épuisés mais disponibles en E-books) et de l’ouvrage en collaboration avec Sylvie SIMON : LE RÉVEIL DE LA CONSCIENCE - dialogue sur une nouvelle vision du monde - Guy TREDANIEL Éditeur (2003). Ainsi que d'une cinquantaine d'articles dans différentes revues dont : Écologie, Troisième Millénaire, Harmonie, Nouvelle Conscience, Epignosis, Le Lien, Du Sol à la Table, Aesculape, etc...



Dans un courrier daté d'octobre 2007 ("OGM = Obscurantisme + Guerre au vivant + Mystification !!! "), j'avais déjà écrit ce message d'hommage à mon amie "JB" :

« Le progrès de la Science, menée non seulement avec intelligence mais aussi avec une conscience élevée, n'est pas dans les mains de ces apprentis-sorciers prétentieux qui cherchent sans cesse à défier les lois de la Nature...
Mais entre les mains de ces scientifiques - tels Jacqueline Bousquet, Dr. ès Sciences, auteur de "Science dans la Lumière" -, qui ont compris que la réalité de notre univers ne se limite pas à nos perceptions humaines limitées... »







Et là aussi... dans un courrier daté d'août 2009 (LA RELIGION DU MICROBISME... ou : Le dogme Ptolémeen du "vaccinalisme" !) :

« ... Combien faut-il de morts, pour que l’on arrête le massacre des innocents ?
Depuis le début, cette médecine accélère le rythme des maladies, elles les amplifient, transformant des épidémies en de véritables pandémies. Comme écrivait Jean Rostand : “La médecine est pourvoyeuse de tares, elle recrute ses clients, elle crée des hommes qui auront besoin d’avoir recours à elle” !...

200 ans d’égarement, de duperie, de croyances aveugles en des vaccinations injustifiées et douteuse suffisent. Les vaccins ne sauvent personne, mais par contre font d’énormes dégâts dans la population... Il est temps de montrer où sont les incompétents, les inconscients. Le temps du déni de responsabilité doit cesser. L’écologie doit concerner l’environnement mais aussi en priorité notre santé. La lutte contre les aliments transgéniques, la pollution, ou les vaccinations, représente le même combat !... »

« La vaccination est à la médecine ce que l’astrologie est à l’astrophysique. Il est temps de redevenir scientifique ! »


=> Concluons enfin cette petite liste non exhaustive par cet autre vibrant témoignage de notre chère Jacqueline Bousquet, cité dans l’ouvrage de notre ami Christian Tal Schaller, “Les vaccins sont des poisons” (Ed. Vivez soleil, 2004) :
« Entre 1970 et 1990, en France, les maladies endocriniennes ont augmenté de 960%, les maladies mentales de 210 % et les tumeurs de 350% (NDLR : les chiffres exacts étant 954 % pour les maladies endocrines, 352% pour les maladies cancéreuses, 214 % pour les maladies mentales,... et pour les maladies hématologiques 356% obstétricales 310%, maladies de peau 149%, ophtalmologiques 128%, cardio-vasculaires 100%, O.R.L. 97%, etc.). Les effets secondaires des médicaments sont responsables aujourd’hui de plus D’UN MILLION d’hospitalisations par an et de plus de 20.000 décès !...

 L’acte vaccinal constitue l’exemple même d’une approche aberrante et antiscientifique de la prévention de la maladie pour les générations futures. (...) Décider de l’éradication et de la destruction aveugle de tout microbe, bactérie et virus revient à anéantir la vie elle-même...

Nous considérons qu’il s’agit aujourd’hui de “non-assistance à personne en danger” que de se faire complice de telles pratiques alors que nous connaissons avec certitude l’imposture scientifique et la folie aux conséquences incalculables que représentent les vaccinations de masse. Elle constituent un acte anti-physiologique par excellence !... »



Et là... c'était en novembre 2007, dans l'article "IL FAUT SAVOIR ! (Pour vivre jeune... longtemps. Et en bonne santé !!!)" :

« A noter cet intéressant article qui met à l'honneur les si passionnants travaux de notre chère Jacqueline Bousquet "UNE SANTÉ OPTIMALE AVEC LA PSYCHONUTRITION" :
- Retrouver et conserver la santé grâce à une alimentation équilibrée et à des compléments nutritionnels, c'est bien.
Renforcer son équilibre psychosomatique avec une nutrition adaptée à son profil psychologique, c'est encore mieux !

Ce n'est pas une mode venue d'Outre-Atlantique, ni une pratique de psychothérapeutes, mais une constatation faite depuis quelques années par les biophysiciens, ces biologistes qui travaillent sur les échanges d'énergie et d'information des êtres vivants (...)
Jacqueline Bousquet, chercheur honoraire au CNRS, affirme que le risque de cancer est accru chez les personnes consommant des viandes provenant d'animaux dénaturés et stressés.
Dénaturés parce qu'élevés les uns contre les autres sans pouvoir bouger et stressés à cause de ce mal-être contre nature et à cause des mauvais traitements qu'ils reçoivent avant d'être abattus (...)
"Nous mangeons de l'information biophysique, précise Jacqueline Bousquet, et quand cette information est fortement stressée, nous absorbons du stress à haute dose". Les exemples de ces correspondances entre esprit et matière ne manquent pas (...)

A l'évidence, le stress n'est pas le sujet du désordre, mais bien l'objet, c'est-à-dire qu'il s'agit d'un état neuro-hormonal, d'une mémorisation biologique suite à une réaction à une agression. Si bien qu'il existe deux sortes de stress : ceux que l'on "digère" et ceux "qui ne passent pas" et s'enkystent dans l'organisme, au même titre que les "miasmes" ou "traces de maladies" définis par Hahnneman, l'inventeur de l'homéopathie. C'est là que la psychonutrition prend tout son sens : si aux stress humains, autrement dit aux miasmes transmis génétiquement par nos parents et nos ancêtres, nous ajoutons les stress des animaux ainsi que leurs miasmes, nous pouvons accentuer le désordre ou améliorer notre terrain !... 

(Note de Daneel : à noter aussi que quantités de miasmes légués par nos ancêtres étaient déjà eux aussi "pollués" par ces stress d'animaux, que l'on massacrait déjà sans remord depuis des siècles (voir notamment le si bouleversant témoignage de Lamartine, tant dans ses "Confidences", que dans son si magnifique roman en alexandrins "La Chute d'un Ange")) 

Cette question est cruciale car la société dans laquelle nous vivons est de plus en plus malade des miasmes de ceux qui la dirigent, malade des tempéraments malades qui l'orientent. Le tempérament d'un individu, très complexe, c'est un peu la trame psychologique et physiologique dans laquelle viennent s'entrelacer les faits et les êtres, les évènements et les relations ; c'est aussi le substrat mental et neuro-hormonal qui va porter et gerer les deux autres facteurs, le temps et le stress (...)


Dans tous ses défauts, ou toutes ses tournures de tempérament "l'homme est représenté par ce qu'il aime", par ce qu'il aime aimer, par ce qu'il aime faire et par ce qu'il aime manger...






Ah tiens... je viens de retrouver aussi l'un de mes "vieux" messages ; c'était en mars 2010 :
Connaissez vous Jacqueline Bousquet, biologiste moléculaire ?
C'est extraordinaire ce qu'elle explique.
Elle met en exergue ce que nous sommes... "OUVERTURE DE CONSCIENCE !"

A voir par exemple sur le site de Arsitra :

Et bien d'autres documents encore...
Que l'on peut trouver par exemple sur son site "ARSITRA" ("Art Science et Tradition")
(Il y a aussi plein de vidéos de Jacqueline Bousquet sur le net...)



Pour conclure ?
Peut-être, par exemple, cette conférence de Jacqueline en juin 2010 :



« Vouloir étudier la télévision,
en démontant des téléviseurs
de toutes les marques possibles...
n'est pas faire preuve d'une grande intelligence ! »



LA CONSCIENCE DANS LA MATIÈRE

L'approche matérialiste et rationaliste du vivant ne peut permettre l'appréhension de la vie dans son essence et sa globalité, et donne une idée fausse, très réductionniste de la réalité :
"Nous sommes fondamentalement englués dans la superstition du matérialisme qui nous dit que l'expérience sensorielle est le test décisif de la réalité. Par conséquent, toutes nos méthodes de guérison sont également fondées sur cette superstition". [...]

Si vous comprenez vraiment ce qu’est la science, alors la science - au moins jusqu'à présent - n'a pas été une méthode pour explorer la vérité.
La science a été une méthode pour explorer la représentation commune de ce que nous pensons être la vérité.
Et "la carte n’est pas le territoire" !...
"Si notre carte est incomplète, alors ce qui ne se trouve pas à l'intérieur de la structure de cette carte nous échappe et nous ne pouvons l'explorer" [...]

Au moment où l'on découvre que l'action des molécules physiques passerait par l'émission d'un spectre de radiations ce qui confirme l'action de l'homéopathie, on continue à ignorer que la vie est faite de vibrations qui déterminent des formes porteuses d'informations immatérielles telles que la pensée et que c'est ainsi "que le monde ressemble plus à une grande pensée qu'à une grande machine".

 Il est probable et même certain que l’effet PLOCHER est dû au transfert d’une information sous forme d’une radiation (onde électromagnétique) qui est ensuite fixée sur un matériau déterminé.
Comme tout l’existant est un système émetteur-récepteur, le nouveau matériau ne peut qu’émettre ce qu’il est devenu. Nous savons aujourd’hui que les travaux de Benveniste ont été reconnus et reproduits par d’autres Laboratoires.

Les « informations » des molécules pharmaceutiques transmises à l’eau ont pu être envoyées via Internet et affecter des structures biologiques sensibles. Benveniste avait prédit que l’on pourrait stocker toutes les activités de tous les médicaments sur un CD-ROM et les utiliser ensuite avec un ordinateur.

Tous ces temps sont venus et il n’est pas antiscientifique de penser que Plocher aurait pu avant l’heure utiliser ces propriétés pour « dépolluer » ou améliorer l’état vibratoire d’un support.
 
Les faits sont là et ils sont têtus !!! Cela marche !!!

Même s’il est difficile de passer d’une pratique à une théorie, il semble que nous pouvons et nous devons le faire facilement grâce à la reconnaissance des champs informationnels qui structurent la matière et qui au moyen de leur propriété de savoir perdre ou recevoir de l’information, permettent des « transmutations » ou manifester des propriétés dépassant de très loin leur aspect physique.

Si l'on avait tiré les conséquences de l'avancée spectaculaire de la physique dans la connaissance du monde, nous aurions appliqué aux sciences du vivant les résultats obtenus dans le domaine des particules.
Nous nous serions ainsi intéressés aux champs informationnels et à la notion d'hologramme qui débouche sur celle d'holistique.
Seuls les scientifiques capables d'une telle mutation pourront apporter une réponse positive et valable aux problèmes de notre temps.

Vouloir étudier la télévision en démontant des téléviseurs de toutes les marques possibles n'est pas faire preuve d'une grande intelligence (l'intelligence étant définie ici, comme une faculté de s'adapter).
La découverte de Plocher est une véritable avancée dans la dépollution de la planète, seule solution pour que la vie puisse continuer, le danger le plus certain à notre époque est le non maîtrise des déchets générés par un humain irresponsable et un mépris des règles naturelles. ...

Jacqueline BOUSQUET



 


 « Ma mort est sans importance...
La mort d’aucun individu n’est importante
lorsqu’on meurt et qu’on laisse une oeuvre après soi !...

 On ne meurt pas complètement,
on ne meurt pas totalement tant que demeure l’Humanité.
L’oeuvre de chacun contribue à l’ensemble
et devient une partie immortelle du tout !

 L’ensemble des vies humaines - passées, présentes et futures -
forme une "tapisserie" qui existe depuis des milliers d’années,
qui est devenue plus élaborée et, dans l’ensemble, plus belle au cours du temps.
Même nos “ennemis”, constituent une ramification de cette tapisserie,
et ils ajoutent eux aussi à l’élaboration et à la beauté du dessin...

 La vie d’un individu n’est que le fil de la tapisserie,
et qu’est-ce qu’un seul fil comparé à l’ensemble ?

 Garde l’esprit fermement fixé sur la tapisserie
et ne te laisse pas affecter parce qu’un fil s’estompe ou qu’un autre est sali.
Il y en a tant d’autres, tous précieux, chacun jouant son rôle !... »



 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire