BIENVENUE SUR LE BLOG DE DANEEL !

En 2003 naissait le forum yahoogroupes "CULTURE NET 2013"...
Suivi quelque temps après du "FORUM 2013"...
Lequel, suite à sa pulvérisation par "l'Étoile de la mort" de l'Empire (!), fut remplacé par le forum googlegroupes :





Dans la continuité de ces sites déjà riches de centaines de discussions, d'articles et de dossiers "chauds" tous plus passionnants et édifiants les uns que les autres - :oD -... Voici donc "2013 CONTINUUM" !...


Afin que cette nouvelle année 2013
- et celles qui la suivront  (!) -
voit enfin triompher la CONSCIENCE ÉCOLOGIQUE...
POUR UNE VIE ENFIN PLUS EN HARMONIE AVEC NOTRE TERRE-MÈRE... GAÏA !




MEILLEURES PENSÉES DANEELIENNES !!!





samedi 1 janvier 2011

LES CHEVALIERS DE L'ORDRE DE LA TERRE PLATE...




La suite du précédent article "Climato-sceptiques ; Chevaliers de l'Ordre de la Terre plate ?"

("Hari" est en fait un pseudo que j'utilise pour baptiser tous mes contradicteurs. 

Pseudo très symbolique, car "Hari" - Hari Seldon - est, dans l'oeuvre d'Isaac Asimov, le Terrien grand ami du Robot positronique R. Daneel Olivaw, fondateur notamment de la fameuse "Psycho-Histoire" qui est l'un des éléments clé de toute l'Oeuvre Asimovienne ! (A noter que l'on peut voir "Daneel" en photo - sous les traits d'Isaac Asimov en 1965 -, dans mon article d' "Hommage" au si sublime chanteur John William)...


*************

Dans un courrier daté du 31 décembre 2010 , "Hari" a rétorqué :
« Ce n'est pas parce que la terre est ronde, et que le tabac et l'amiante sont mauvais pour la santé, que le réchauffement, s'il se vérifiait (ce qui n'est plus le cas depuis 12 ans), serait d'origine anthropique... »

Ma réponse évidemment :
« NON SEULEMENT LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE S'EST VÉRIFIÉ PLUS ENCORE DEPUIS 12 ANS ! (AVEC NOTAMMENT CES 12 DERNIÈRES ANNÉES LES 11 PLUS CHAUDES JAMAIS ENREGISTRÉES...
Je le disais d'ailleurs dans ce dernier message : "Onze des douze dernières années figurent au palmarès des douzes années les plus chaudes depuis qu'on dispose d'enregistrement de la température de surface (depuis 1850)...."

(Et là, dans mon article daté du 30/04/10 "Quand le soleil se réveillera !" (*), on trouve aussi la preuve indéniable que, malheureusement, le réchauffement climatique se vérifie de plus en plus toutes ces dernières années (Voir extrait en bas de page))

MAIS EN PLUS, TOUTES LES AUTRES ORIGINES POSSIBLES DE CE RÉCHAUFFEMENT  ONT ÉTÉ ÉTUDIÉES...
ET IL S'EST AVÉRÉ APRÈS AVOIR EXPLORÉ TOUTES LES VOIES, QUE L'ORIGINE ANTHROPIQUE - C'EST À DIRE LIÉ À LA POLLUTION "PÉTRO-CHIMIQUE" - EST BELLE ET BIEN LA CAUSE DU RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE !

(Disons pour être plus précis : la cause de L'AUGMENTATION de l'effet de serre... sachant que la vie a pu se dévellopper sur terre justement grâce à un réchauffement climatique lié à "L'Effet de Serre" naturel.
Mais le fait que la température globale de la planète augmente - comme l'air à l'intérieur d'une voiture stationnée en plein soleil toutes vitres fermées -, est bel et bien lié à cet "effet de serre anthropique" engendré par ces milliards et milliards et milliards de tonnes de CO2 que nos industries de la bagnole et du pétrole injectent chaque année dans l'atmosphère !
(Et sans même évoquer les centaines de millions de tonnes d'autres gaz à effet de serre... certes en quantité moins importante que le si médiatique "dioxyde de carbone", mais pour certains d'entre-eux bien plus "puissants" encore que ce fameux CO2, avec un "pouvoir de réchauffement" de 10 à 50 fois plus important !!!))... »





Déjà, dans mon article du 6 juin 2010 "LE SOLEIL VOUS DIS-JE... LE SOLEIL, ET PAS AUTRE CHOSE !!! (suite n°1)", on pouvait lire, notamment :
« Il est exact que la vapeur d'eau, molécule anodine, est le plus abondant des GES (Gaz a Effet de Serre), et celle-ci d'ailleurs est vitale à notre vie sur la planète. Mais les activités humaines n'influencent que marginalement - du moins de manière directe, car on verra que "rétroactivement", c'est une autre histoire - les quantités présentes, et ne joue donc qu'un rôle secondaire dans le réchauffement climatique actuel.
En revanche, d'autres GES ont vu leur concentration augmenter considérablement depuis la "révolution" industrielle : le CO2 (Gaz Carbonique), le CH4 (Méthane) et le N2O (Protoxyde d'Azote) , pour ne citer que les plus importants, aux côtés de tout un ensemble de gaz plus rares appelés notamment "gaz halogénés"...

Certes, le CO2 est paradoxalement l'un des moins puissants des GES (Par exemple : Une molécule d' SF6 - hexafluorure de soufre - est plusieurs milliers de fois plus "réchauffante" qu'une molécule de CO2 ; elle a aussi une "durée de vie" dans l'atmosphère de l'ordre de 3.200 ans contre 100 ans environ pour le CO2. Les chercheurs calculent un facteur de réchauffement global - FRG - qui est 22.800 fois plus élevé pour le SF6 que pour le CO2 sur un siècle !
Heureusement, le SF6 n'est émis qu'en très petites quantités dans l'atmosphère.
En comparaison, c'est environ 30 milliards de tonnes de CO2 que l'activité industrielle émet annuellement dans l'atmosphère), mais à lui seul, il représente près de 80% des émissions globales de GES !!!
(Le CH4 un peu plus de 14%, et quelques pourcentages de plus pour les autres...)

Et contrairement à ce que peuvent nous baratiner les mercenaires et autres "bons petits soldats" de l'industrie pétro-chimique, l'on sait pertinemment depuis déjà de nombreuses années qu'il existe une relation DIRECTE entre l'intensité de l'effet de serre et la chaleur qu'il fait :
Plus y a de gaz, plus il fait chaud !
Par exemple, Vénus, dont l'atmosphère comporte des gaz très puissants, connaît une température de 450°C.
Cette relation est connue depuis longtemps des scientifiques. Dès 1896, le chercheur suédois Svante Arrhenius calculait qu'un doublement de la quantité de CO2 dans l'atmosphère augmenterait de 4°C la température moyenne de la planète. Depuis, cette relation n'a fait que se confirmer.
Si l'on mesure la quantité de CO2 présente dans l'atmosphère en "parties par million" - "ppm" -, on remarque que celle-ci s'était stabilisée jusqu'à la révolution industrielle au XVIII siècle autour de 270 ppm.
Depuis, en moins de trois siècles, cette concentration a augmenté de 30% !
Elle est passé à 387 ppm en 2008 !...
L'étude des carottes de glace en Antarctique montre qu'elle n'a jamais été aussi élevée depuis près de 700.000 ans !!!

En 2004, déjà, on enregistrait 370 ppm !
Cette année là, Sir David King, faisait état de "nouvelles" recherches très révélatrices, confirmant la relation entre le taux de dioxyde de carbone (CO2) dans l'atmosphère et la température au cours des 700.000 dernières années : l'analyse des carottes de glace prélevées dans l'Antarctique jusqu'à des profondeurs de trois kilomètres avait démontré que les concentrations de CO2 dans l'atmosphère s'étaient maintenues entre 200 parties par million (ppm) durant les périodes glaciaires et 270 ppm dans les périodes interglaciaires.
Cette oscillation entre périodes glaciaires et interglaciaire s'est produite de nombreuses fois et la concentration de CO2 est toujours resté dans cet intervalle.
Au début de la révolution industrielle, la concentration de CO2 dans l'atmosphère était approximativement de 270 ppm.
Et les 370 ppm enregistrés en 2004 se situaient déjà très au-delà de tous les niveaux enregistrés non seulement au cours des 700.000 années qui ont précédé : "Il faut remonter vraisemblablement 55 derniers millions d'années en arrière pour trouver quelque chose de comparable ! A cette époque, la Terre était une planète tropicale. Il n'y avait pas de calottes polaires, et le niveau des mers était 80 mètres plus élevé qu'il ne l'est de nos jours !...."

Et qu'en est-il donc de notre fameuse vapeur d'eau présente en si phénoménale quantité par rapport à ce malheureux "CO2 qui n'a rien de toxique" ?
(A propos : OUI, le gaz carbonique est un aliment des plantes essentiel. Je ne l'ignore pas : j'en ai même parlé dans mes derniers articles...
Extrait : « La surdose de CO2 que l'on envoie dans l'atmosphère pourrait effectivement avoir un effet bénéfique pour notre planète (un peu comme "l'EPO" pour nos sportifs peu scrupuleux !!!) : il booste en effet la croissance des végétaux !
Ces milliards de tonnes supplémentaires de dioxyde de carbone émises en moyenne annuellement seraient donc un moindre mal si dans le même temps, il existait une véritable politique mondiale de reboisement de la planète (avec des millions et des millions d'arbres fruitiers replantés partout dans toutes les contrées, permettant ainsi aux citoyens d'avoir accès gratuitement à une profusion de fruits savoureux et excellents pour la santé....
Mais malheureusement, l'humanité procède plutôt à une déforestation massive !!!

Du coup, et comme l'écrivait déjà l'année dernière Yann Arthus Bertrand dans son excellent ouvrage publié par les éditions la Martinière "2 degrés de trop" : « Plus il y a de gaz carbonique dans l'atmosphère, plus il y a de gaz carbonique dissous dans l'océan... Et cela a un impact sur le métabolisme cellulaire de toutes les formes de vie marine. Car cet excès de gaz, en réagissant avec l'eau, se transforme en acide carbonique.
L'acidité de l'eau de mer a ainsi crû de 30% depuis le début de la révolution industrielle.... Ce phénomène d'acidification des océans va s'amplifiant, et la disparition de nombre d'espèces risque de bouleverser complètement tous les écosystèmes marins !.... »)

La présence de vapeur d'eau dans l'atmosphère est essentiellement due à l'évaporation générée par la chaleur. Plus il fait chaud, plus la concentration de vapeur d'eau augmente. Elle peut ainsi varier de 0,1 à 4%.
L'activité humaine industrielle ne rajoute pas, à proprement parler, de vapeur d'eau dans l'atmosphère. Mais.....
- En réchauffant le climat par ses rejets insensés de dizaines de milliards de tonnes de CO2 et autres GES chaque année, elle contribue ainsi "plus ou moins indirectement", à une augmentation de l'évaporation, qui se traduit par un accroissement de la quantité de vapeur d'eau dans l'atmosphère.
Cette vapeur, à son tour, augmentant davantage encore l'effet de serre !...
C'est cela que l'on appelle scientifiquement "phénomène de rétroaction"... ou plus trivialement : "cercles vicieux" !!! »

(ET DONT JE PARLERAIS DANS UN PROCHAIN ARTICLE...)



- Hari : « Cette référence au passé, qui commence à me chauffer les oreilles, a force d'être martelée à tout venant, comme une monomanie obsessionnelle, n'est en aucun cas un argument. ... Je retiendrais plutôt cette petite phrase au milieu du discours désespéré de Paul Craig Roberts... qui montre que la plupart des gens sensés ont compris que l'hypothèse du réchauffement anthropique était un hoax à l'usage des naïfs, élaboré pour de sordides raisons vénales, et propagée par des prosélytes bornés et fanatiques qui se sont trompé d'ennemi, et ont perdu toute lucidité : " Et voici venir le scandale du réchauffement climatique, dans lequel les ONG, l’ONU, et les industries du nucléaire étaient de connivence pour concocter un scénario catastrophe pour tirer profit de la pollution. Où que l’on regarde, la Vérité a succombé à l’argent.  Partout où l’argent est insuffisant pour enterrer la vérité, ce sont l’ignorance, la propagande, et [notre] mémoire courte qui finissent le travail...."
L'intégrité et l'intelligence de Craig, son analyse juste et sa vue d'ensemble, qui transparaissent clairement dans les lignes qui suivent, laissent augurer que, sur ce point également, il a vu juste. On est loin de la terre plate. (...) »



- Daneel : « Paul Craig Roberts n'est pas un scientifique, ni un climatologue, ni rien... c'est juste un vieil homme politique qui n'a plus trop à se préoccuper de comment il pourra respirer dans 40 ou 50 ans (Il a déjà plus de 70 ans !)...
Pense t'il seulement à nos enfants et petits enfants ?

Il est de plus très à droite de l'échiquier politique américain... étiqueté même comme "paléoconservateur" (!)
Bon, certes, cet économiste réputé a marqué son opposition à la guerre en Irak, a appelé les élus du Congrès à voter la mise en accusation de George W. Bush, et a même osé critiquer l'État Israélien... - Ce n'est donc pas un si mauvais homme  ;o) -...
Mais aussi perspicace soient ses déclarations sur la politique générale américaine (notamment lors du gouvernement Bush), cela ne donne aucunement à ce "paléo-conservateur", la moindre autorité scientifique sur les bouleversements climatiques qui attendent nos jeunes générations....
Et que SA génération à lui s'est employé avec tant de brio à déséquilibrer, en continuant à le nier de manière si aveugle et quasi-obsessionnelle !!!!
(A noter qu'il s'est aussi montré favorable aux thèses de conspiration interne à propos des attentats du 11 septembre 2001...
De là à se montrer également favorable aux thèses de conspiration à propos du réchauffement climatique......  :oD)


A PROPOS DE LA "RÉFÉRENCE AU PASSÉ"...
Ne connais-tu donc pas la fameuse citation :
« Ceux qui ignorent le passé - l'histoire -, seront condamnés à le revivre » ?

Eh oui...
Et voilà justement un fait historique (que j'avais déjà cité à l'époque - il y a une quinzaine d'années - pour dénoncer les lénifiantes déclarations des nucléophiles patentés qui infestaient déjà nos médias. Et qui s'appliquent fort bien également à ces non moins lénifiantes déclarations des "pétrolophiles" d'aujourd'hui, qui eux aussi ont sérieusement commencé à polluer non seulement nos médias mais aussi nos consciences) :
« Il n’y a rien dans l’activité de la Montagne Pelée qui justifie une évacuation de Saint-Pierre, car les positions relatives des cratères et des vallées s’ouvrant vers la mer permettent de conclure que la sécurité de Saint-Pierre est pleinement assurée »
(Cf. "La leçon de la Montagne Pelée !  (Par Daneel Olivaw. Gaïa, 1996)")


Et comme je le disais également dans cet article :
« Quelques jours plus tard périrent les 30.000 habitants de Saint-Pierre. Non pas tués par un malheureux volcan, mais par la négligence, l’inconscience, l’ambition, la suffisance, la bêtise, l’égoïsme et l’irresponsabilité des hommes ! »...

Ce n'étaient pas des "climato-sceptiques" ceux-là... plutôt des "volcano-sceptiques" !

Cette leçon sera-t-elle donc vaine elle-aussi ?
Et attendrons-nous comme ces 30.000 malheureux Pierrotins qu'il soit trop tard ?

Eh oui mon cher "Hari/Hampden"... Au temps où l'on polémiquait sur la platitude, la globularité ou encore le fait que la terre soit creuse ou non.... on philosophait certes beaucoup, mais cela n'avait finalement pas d'importance vitale pour la survie de l'Humanité.... Mais ce que tu n'a pas compris mon ami, c'est que par ton aveuglement obstiné à la "Marcellin Berthelot" (Ce grand chimiste qui refusait de croire à la réalité des atomes !) (**), c'est carrément :
"L'Avenir de l'humanité que tu joue ainsi à la roulette russe" !!!



Tu m'accuses notamment de n'être "qu'un fouteur de trouille" et "un pessimiste arrogant qui ne fait pas assez confiance à Dieu et à la Nature pour se rééquilibrer toute seule"..
Ben voyons....
Et les 30.000 citoyens de St-Pierre alors, c'est parce qu'ils étaient pas assez optimistes ou assez confiants en Dieu qu'ils ont été décimés ?
Comme les 230.000 personnes mortes lors du fameux Tsunami de Noël 2004 ?
Trop optimistes et confiantes en la nature et en Dieu elle aussi ???

Et je ne parle même pas de ces dizaines de millions de réfugiés climatiques, qui touche des populations qui ne sont même pas responsables de la moindre émission de CO2 (Voir par exemple : "Les réfugiés climatiques seront 50 millions en 2010 "
Extrait : « L'île de Kiribati risque de disparaître sous les flots alors que ses habitants ont une empreinte carbone quasi nulle. Les 600 habitants du petit village de Shishmaref, près du cercle polaire, ont pris leur décision : ils déménageront bientôt. Le littoral, qui héberge leur culture depuis des millénaires, est en passe de disparaître. Mangé par les flots. Ce cas n'est pas unique. Du pôle Nord aux petites îles de l'océan Pacifique, en passant par les Andes et l'Afrique, des populations entières sont affectées par le réchauffement climatique... »)

Pas assez optimistes elles aussi peut-être ?
Elle sont peut-être trop à l'écoute des "fouteurs de trouille" ??
Ou alors pas assez confiantes en l'aide de Dieu (ou des extraterrestres) ???




Tiens... un petit conte de circonstance, qui te permettra peut-être de mieux comprendre certaines choses :
« Dans son rêve, le curé d’un village entendit Dieu s’adresser à lui :
"La pluie arrivera demain. Ton village sera inondé mais je veille sur toi".

Une forte pluie se mit à tomber le lendemain.
Comme le risque d’inondation était réel, une équipe de secours évacua tous les habitants du village en leur faisant abandonner leur maison.
Tout le monde partit, à l’exception du curé.
Il répondit à la barque de secours qui se présenta :
"Dieu m’a dit qu’il veillait sur moi".
Le lendemain, l’eau atteignit le premier étage des habitations.
Une équipe de pompiers en zodiac vint et tenta d’emmener le curé.
De nouveau, il refusa. Il disait qu’il avait reçu un signe et qu’il lui fallait montrer au monde qu’il était un homme de foi.
Le troisième jour, l’eau monta encore et la situation devint vraiment critique.
Le curé était tout seul, perché sur le toit de sa maison.
Une dernière équipe de secours en hélicoptère survola sa maison et tenta de le ramener à la raison.
De nouveau, il refusa et les renvoya en réaffirmant sa confiance dans la parole qu’il avait reçu en songe.

Peu après, l’eau recouvrit entièrement la maison, le curé du village mourut noyé.
Comme il avait toujours été un bon chrétien, Saint Pierre lui ouvrit les portes du Ciel mais il refusa d’y entrer.
Il disait que Dieu l’avait trompé, qu’Il lui avait promis le salut. Pourtant, il avait été le seul habitant du village à périr.
Saint Pierre rétorqua que cela n’était pas possible, Dieu ne mentait pas. Il devait y avoir une explication.
Il partit le chercher, entra au Paradis et, une demi-heure plus tard, il revint pour dire au curé :
"C’est vrai, Dieu a dit qu’il veillait sur vous. Il vous a envoyé une barque, un zodiac et un hélicoptère mais par trois fois vous avez refusé son aide !..." »



(*) Selon certains adeptes de la religion du "climato-sceptisme" : le réchauffement climatique ne se vérifierait plus depuis 12 ans !
(Depuis en fait, viennent-ils de remarquer, que notre soleil est en activité franchement pas très intense !  :oD))

Extrait de mon article publié le 30 avril 2010 "Quand le soleil se réveillera ! " :

« ET POURTANT, PENDANT QUE NOTRE SOLEIL DORT PAISIBLEMENT...
... LA PLANÈTE ELLE CONTINUE DE SE RÉCHAUFFER !!!

Voilà notamment ce que l'on pouvait lire en première page du journal "le Figaro" du 29 avril 2010 : « LA FONTE DES GLACES DU GRAND NORD... UNE AUBAINE POUR LES ARCHÉOLOGUES !
En ce moment, le réchauffement climatique est une aubaine pour les archéologues des montagnes du Grand Nord canadien. La fonte des grands névés découvre des trésors jusqu'alors emprisonnés dans la glace. Ces masses de neige qui s'accumulaient depuis des centaines d'années disparaissent les unes après les autres dans les montagnes Mackenzie... »

Qui disait que le réchauffement climatique n'était qu'un mythe ???

Et qui disait aussi que s'il n'était pas un mythe c'était à cause du soleil qui était "plus intense que jamais" ???


Commence a y en avoir marre de tous ces "négationnistes de la réalité" (**)...
Et souvenons nous encore de ce que je disais déjà là, notamment sur ce groupe malheureusement disparu de "PLANÈTE-VIVANTE" (On étais alors en train d'analyser une cartographie de la banquise ) :
« ... On constate quoi en fait : certes une très légère baisse de superficie pour les mois de février, avril, août et décembre... mais une nette diminution de superficie pour les mois de janvier, mars, juillet, septembre et octobre !
9 mois sur 12 de baisse de superficie de la banquise pour les seules années 2002 à 2009, alors que l'on sait que le soleil est à SON MINIMUM D'ACTIVITÉ... c'est quand-même pas rien !

L'anomalie, c'est que, justement, vu que la Terre a reçu ces années-là un rayonnement solaire d'un MINIMA absolu.... on aurait donc dû avoir une augmentation de la banquise pour les 12 mois d'affilés.... alors que là, à part une infime augmentation en juin et novembre, on a seulement UN SEUL mois, celui de mai, qui se distingue !
La voilà "l'anomalie" !!! (...)

Il ne faut pas oublier un fait très important : le réchauffement climatique a commencé il y a déjà quelques décennies (le grand-Père de mon épouse, Henri-Charles Geffroy, en parlait déjà dans ses publications de... 1975 !), et par contre, depuis le début des années 2000, tous les astronomes et astrophysiciens ont observé une très nette diminution de l'activité solaire.... En clair, nous devrions être quasiment entré dans une "petite ère glaciaire"... mais notre planète n'a pourtant jamais été aussi chaude !...
Où est l'erreur ?


Vous en voulez-une autre d' "anomalie" ?
Un fait : « En 2008, pour la première fois depuis que l'on dispose de données, les passages du Nord-Ouest et du Nord-Est de l'océan Arctique se sont retrouvés simultanément libres de glace ! »...

D'autres "anomalies" encore ?
Le "Goddard Institute for Space Studies" de la NASA emploie entre autres des scientifiques chargés de rassembler les données d'un réseau global de surveillance du climat regroupant près de 800 stations. Ce réseau permet la mesure des changements de température moyenne de la Terre avec des données remontant à plus d'un siècle, jusqu'à l'année 1880...
Et voilà "l'anomalie" :
- Depuis 1970, la température moyenne de la Terre a augmenté de 0,8°C. Sur cette période, l'augmentation de température de chaque décennie s'est avérée plus important que celle de la décennie qui l'a précédé !... (Aux Philippines, une étude menée par l'Institut International de Recherche sur le Riz a notée que de 1979 à 2003, la température avait augmenté d'environ 0,75 °C !)

Les météorologistes notent que les 22 années les plus chaudes enregistrées sont toutes postérieures à 1980 !...
Les 6 plus chaudes jamais enregistrées sont regroupées dans les huit dernières années (Note : l'étude datant de 2005, il s'agit donc des années 1997 à 2005)...
Pour trois de ces années - 2002, 2003 et 2005 -, les principales régions productrices de céréales au monde ont vu leurs cultures se dessécher sur pied du fait de ces températures exceptionnellement élevées !...
Les températures record atteintes en 2002 et la sécheresse associée, se sont traduites par une réduction des moissons en Indes, aux États-Unis, au Canada... produisant une chute de production de 90 millions de tonnes....
La vague de chaleur exceptionnelle qui s'est abattue sur l'Europe en 2003 s'est elle aussi soldée par une réduction de 90 millions de tonnes de la production céréalière....
Quant à la chaleur et la sécheresse intenses qui ont frappé le "Corn Belt" des États-Unis en 2005, ils ont contribué à une perte qui s'est élevé à 34 millions de tonnes au niveau mondial !....

Encore d'autres "anomalies" ?
La vague de chaleur dévastatrice de 2003 qui a fait exploser les records de températures à travers toute l'Europe a laissé derrière elle 49.000 victimes dans huit pays. L'Italie a elle seule a perdu 18.000 personnes... et près de 15.000 ont péri en France.
En 1995, 700 habitants de Chicago ont péri des suites d'une vague de chaleur.
En mai 2002, au cours d'une vague de chaleur qui s'est abattue sur l'Inde avec des températures atteignant les 50°, plus de 1.000 personnes sont mortes dans le seul État d'Andhra Pradesh...

Sacrées "anomalies" ça ... non ?!

Quelques-unes encore :
En 2002, une étude a été conduite par deux scientifiques de l'Institut de Recherche Arctique et Alpine de l'Université du Colorado. Ils avaient alors conclu que la fonte des grands glaciers de la côte ouest de l'Alaska et du nord du Canada s'accélèrait : des données antérieures avaient indiquées que cette fonte contribuait à l'accroissement du niveau des mers de 0,14 millimètre par an.... mais les nouvelles données recueillies dans les années 90 faisaient état d'une augmentation du niveau des mers de 0,32 millimètre ; plus de deux fois plus rapide...
Cette étude a été corroborée par une analyse de l'USGS (Relevé Géologique des États-Unis), qui conclut à la diminution des glaciers dans onze des chaînes de montagnes de l'Alaska !

Un précédent rapport de l'USGS avait déjà révélé que le nombre des glaciers du Parc National des Glaciers des États-Unis était passé de 150 en 1850... à moins d'une cinquantaine de nos jours !
Une autre équipe de recherche de l'USGS a fait appel à des données satellites pour mesurer le changement de la couverture de glace au niveau mondial. Ces scientifiques ont fait part d'une accélération de la fonte des glaciers dans plusieurs régions montagneuses, dont les Andes en Amérique du Sud, les Alpes suisses, et les Pyrénées françaises et espagnoles...

Eh oui... en voilà des sacrées "anomalies"...
Et tout cela, ce sont des faits indéniables !!!
La fonte des glaciers prend de l'ampleur à travers toutes les Andes.
Le glaciologue Lonnie Thompson de l'Université d'État de l'Ohio indique que le glacier de Qori Kalis, situé sur la face ouest de la calotte glaciaire du Quelccaya dans les Andes péruviennes, s'est résorbé trois fois plus vite entre 1998 et 2000 que de 1995 à 1998...
En Equateur, le glacier de l'Antisana, qui procure la moitié de l'eau de Quito, a reculé de 100 mètres entre 1994 et 2002...
En 2004, l'Union Internationale des Associations d'Alpinisme rapporte, elle, que le glacier qui se terminait au camp de base d'où Edmond Hillary et Tenzing Norgay se sont lançés dans leur ascension historique de l'Everest en 1953, a reculé d'environ 5 kilomètres !
(Le géologue Jeffrey Kargel, spécialisé dans l'étude de l'Himalaya ne s'en montre pas surpris : "Cela correspond à la tendance générale au Népal, en Inde, au Bhoutan et, dans une moindre mesure, au Tibet"...)

Les scientifiques de l'Université de Zurich rapportent de leur côté que les glaciers suisses ont diminué de 1% entre 1973 et 1985... contre 18% entre 1985 et 2000 !
Une autre étude menée en 2004 par une équipe regroupant plus d'une cinquantaine de scientifiques américains et chinois, s'est portée sur la mesure de la fonte accélérée des glaciers de l'ouest de la Chine. Cette étude indique que le volume des 46.298 glaciers de la Chine s'est réduit de 5,5% au cours des 24 dernières années. Par ailleurs, elle montre que la fonte des glaciers dans cette région, comme dans la majorité des autres régions du monde, s'est très nettement accélérée depuis 1990 !...

Dans un rapport de novembre 2004 mené par "l' Arctic Climate Impact Assessment", groupe international regroupant 300 scientifiques, la conclusion était que dans les régions entourant l'Arctique, incluant l'Alaska, l'ouest du Canada et l'est de la Russie, les températures hivernales avaient déjà augmenté de 3 à 4 degrés au cours de cinquante années précédentes !

Et je pourrais encore en citer des pages et des pages de ce genre "d'anomalies" !!!.... 


LE RÉCHAUFFEMENT GLOBAL DE LA PLANÈTE EST MALHEUREUSEMENT UNE RÉALITÉ...
CONTRAIREMENT AU PRÉTENDU RÉCHAUFFEMENT DU SYSTÈME SOLAIRE QUI LUI EST DE L'INTOX... IL N'Y A AUCUN RÉCHAUFFEMENT CONSTATABLE DES AUTRES PLANÈTES DE NOTRE SYSTÈME SOLAIRE...
MAIS L'ON CONSTATE CEPENDANT QUE DEPUIS DES ANNÉES, ALORS QUE LA PLANÈTE ELLE A CONNU LES PLUS CHAUDES ANNÉES DE SON HISTOIRE, LE SOLEIL EST À SON ACTIVITÉ MINIMA !!!

(Y-a-t'il besoin d'expliquer ce qui risque de se passer quand notre étoile retrouvera vraiment une phase d'activité plus chaude, alors que nos activités industrielles transforme davantage, chaque jour qui passe, notre planète en véritable "four solaire" ?)....


En clair... vu l'activité solaire qui est à son "service minimum" depuis déjà quelques années, et plus encore en cette année 2010 où il est à son plus grand minimum possible - pas une seule tâche solaire lors des toutes dernières observations !!! -... nous devrions connaître une "période glaciaire"...
Or, mis à part effectivement une légère tendance à la baisse du réchauffement planétaire - et donc un peu de neige par-ci par là et une banquise qui fond un peu moins que prévu (!) - nous ne sommes de toute évidence pas dans une telle période !
Malgré les fallacieux diagnostics de quelques "charlatan" qui prétendent que notre planète n'a pas de fièvre alors que le thermomètre est sur le point d'exploser : notre planète souffre bel et bien de "réchauffement climatique"...
Et lorsque l'activité solaire va reprendre du service : on risque fort de tous griller sans plus de formalités !!! 

(Concernant notre fameuse banquise (dont les schémas japonais - quand on sait les lire ! - montrent au contraire une diminution nette pour presque tous les mois de l'année.. alors que, vu la faible activité solaire depuis plusieurs années l'on est sensé être dans un nouvel "petit âge glaciaire" (!)), faudrait peut-être pas que ce genre d'images figées et de chiffres alignés occultent la réalité des faits : le permafrost - ou pergélisol -, ce sol "éternellement gelé" du grand Nord.... fond !...
Les Inuits s'en rendent bien compte eux.... et les ours blancs faméliques aussi, qui ne peuvent plus se nourrir comme il faudrait parce que les hivers sont de plus en plus corts et de moins en moins froids.... et qu'ils ont donc de moins en moins de banquise a arpenter, devant maintenant apprendre... "à nager" !!!
Et on veut nous faire croire que "Tout va très bien Madame la Marquise" ?.... »

Et puis... il ne faut pas non plus ignorer ce que je disais notamment dans mon article de mai 2009 "Réchauffement climatique... La bataille du grand nord a commencé !" :
« En ce qui concerne la polémique "scientifique" (!) du réchauffement climatique, j'ai déjà apporté des articles quasi exhaustifs pour permettre de ne plus se laisser constamment intoxiquer par les prétendues démonstrations de "spécialistes incontestés" qui tentent constamment de semer le trouble et d'embrouiller les consciences...
Mais au-delà de cette polémique, il y a un autre aspect du problème encore très occulté (et pour cause : on frise ici ce que l'hypocrisie capitaliste a de plus sournois, pervers et nauséabond) :
"Quel peut être l'effet du réchauffement climatique ?
Avec la fonte de la banquise, les gens commencent à être intéressés par l'ouverture de passages pour les bateaux. Entre le Japon, la Chine et l'Europe, cela raccourcit de 20 à 30 % le temps de transit de passer par ces régions-là. Le coût de transport sera plus faible. Côté sibérien, les routes devraient s'ouvrir vite. Moins du côté canadien, à cause de la dérive de la banquise.
Le grand « Silence Blanc » n'en a plus pour très longtemps !
Le rythme du réchauffement climatique semblerait en effet plus rapide que celui projeté par l'ONU : Des îles jusqu'alors inconnues émergent pour la plus grande joie des géographes, au large du Svalbard en Norvège, mais aussi du Groenland et du Canada... Cette zone polaire où la fonte des glaces devrait libérer bientôt d'importantes voies maritimes et permettre aussi l'exploitation des ressources naturelles, est convoitée par les États-Unis, le Canada, le Danemark et la Norvège. (...)
Au-delà de toutes les spéculations quant à l'existence de gisements de pétrole qui pourraient représenter le quart des réserves mondiales, l'intérêt pour les futures routes maritimes du Pôle Nord semble être le nerf de la "guerre" ..... »



*************

(**) BONUS

Marcellin Berthelot et les climato-sceptiques... même combat ?  :oD

Il y a cent ans l’existence des atomes était controversée...
De même que notre ex-Ministre de l'Education nationale et "grand géologiste bardé de diplômes" - Allègre ! - ne croit pas au réchauffement climatique anthropique...
Marcellin Berthelot, chimiste, professeur au collège de france et lui aussi Ministre de l'Education nationale - on disait alors Ministre de l'Instruction Publique" -, lui, ne croyait pas aux atomes !...

On peut lire notramment ici "Marcellin Berthelot" :
« Son apport est aujourd'hui quelquefois controversé, on lui reproche son positivisme et son scientisme, alors à la mode. Outre la philosophie, il s'était mêlé de théorie économique, à quoi il ne connaissait rien non plus, ce dont Vilfredo Pareto lui avait publiquement fait grief. Le bilan scientifique de Marcellin Berthelot est terni par le fait qu'il ne reconnaissait pas la notion d'atomes.
On lui attribue d'ailleurs cette phrase : "Le monde n'a plus de mystère !" »

Marcelin Berthelot qui a fait perdurer l'erreur de la théorie "énergétiste" pendant plus d'un demi-siècle !!!!

« Il peut sembler impossible d'enseigner la chimie sans faire connaître les hypothèses atomiques. 
    C'est pourtant ce que l'on faisait encore en France dans les années 1920. 
    L'audience alors croissante du principe de relativité (réinventé par Auguste Comte, défendu par Mach et Duhem, puis fortifié par Einstein), semble favoriser le maintient de l'influence des opposants aux atomes. Puisque les conceptions d'Einstein avaient l'avantage de se passer de ces atomes en physique, il était naturel que les adeptes de la théorie énergétique continuent à s'en passer en chimie. 
   Il faut se souvenir que Marcellin Berthelot qui devint ministre de l'Instruction Publique en 1886, était très défavorable aux théories atomiques. Son influence orienta fortement l'enseignement de la chimie dans les écoles publiques, et en particulier dans les Ecoles  Normales qui préparaient les futurs instituteurs. En 1920, les partisans de la pensée énergétique parvenaient encore à maintenir leur idéologie dans ces institutions. 
(Les écoles furent toujours un bon moyen de répandre les idées, elles sont donc l'objet de multiples sollicitudes, et de ce fait, les enseignements n'y sont jamais totalement neutres.) »



A PROPOS...
L'ON M'A ACCUSÉ POUR CE DERNIER ARTICLE D'ÊTRE "PLEIN D'ARROGANCE ET DE VANITÉ" FACE À TOUS CES NOBLES, BRAVES ET VALEUREUX "CHEVALIERS" QUI LUTTENT SI VAILLAMMENT CONTRE LES SI DIABOLIQUES MENSONGES DU GIEC ET DE CES ILLUMINATIS DU NOUVEL ORDRE MONDIAL QUI NE VEULENT QU'ASSERVIR LES HUMAINS AUX REPTILIENS... (!)
(C'est un peu l'idée qui se dégage des nombreux courriels de protestation que j'ai reçu pour inaugurer ce premier jour de janvier 2011  :oD)

Voici notamment ce que j'ai répondu à l'un de mes amis qui me faisait lui aussi ce genre de remarque, mais de manière plus sympa :
« A propos, tu auras quand-même remarqué que moi je mettais un point d'interrogation dans mon titre...
Ce qui n'est pas le cas ici :

Et là :

Et là aussi :

Et là encore :


Et beaucoup d'autres ....
Comme quoi, ce n'est pas moi qui ait inventé l'expression...
Je me suis juste contenté d'aller étudier qui étaient justement ces fameux "Chevaliers de la terre plate" ! 

Et puis, si tu avais lu attentivement L'INTÉGRAL de mon message, tu aurais vu que j'étais en fait beaucoup plus respectueux de mes "adversaires idéologiques" que tu ne semble le penser...
J'y défendais même nos fameux "théoriciens de la Terre plate", disant que l'on ne devait pas le blâmer ni s'en moquer !!!! »

Exemple : «... On pourrait évidemment se gausser de ces personnages.... mais nos propres concitoyens en notre ère technologique et informatisée à outrance sont-ils donc plus matures et intelligents ?...
 Je ne crois pas, quand je constate combien certains - même parmis ceux à qui j'offrais mon amitié et ma plus profonde estime -, sont si farouchement accrochés à leurs croyances si diverses et variées que je me suis employé à démythifier ces dernières années, que cela concerne le domaine médical, ou le domaine historique, ou le domaine spirituel, ou encore les vastes domaines scientifique et philosophique....

 Mais comment réussir à convaincre des gens tellement engoncés dans leurs certitudes qu'ils ne parviennent même plus à comprendre que leurs "évidences" ne sont en réalité que des croyances, de pures croyances,... et que ce qu'ils accusent si légèrement de n'être que "mes délires", sont peut-être bel et bien, eux, la réalité des choses....

Et même s'ils ne le seraient pas, qu'ils méritent tout de même un véritable intérêt scientifique, et une curiosité qui ne soit pas agressive ni médisante. Rappelez-vous ce que je racontais récemment, face à ce professeur de mathématique de l'Éducation Nationale sectateur du dogme vaccinal officiel en vigeur dans notre actuelle culture américano-européenne : son refus d'étudier les ouvrages des scientifiques, médecins et professeurs de médecine opposés aux vaccinations "PARCE QU'ILS AVAIENT FORCÉMENT TORT ET NE MÉRITAIENT DONC PAS D'ÊTRE ÉTUDIÉS ATTENTIVEMENT" (SIC) !.... » 

Et j'ajoutais aussi dans le texte d'origine (Cf. "DÉRIVES 4 : De la Terre plate... à la Terre creuse !") :
« Bref... J'ai pris ici l'exemple des partisans de la Terre plate... mais il faut élargir cette leçon historique à l'échelle bien plus vaste de toutes les connaissances de l'humanité. De même qu'avec les petites médisances que "Daneel" récoltait au quotidien j'ai tenté de vous faire comprendre le mécanisme global de nos comportements humains passés et présents, de même je tente ici de vous faire comprendre que chacun de nous, dans les divers agissements de notre existence, nous pouvons fort bien incarner ce "Grant Morrow" ou ce "Cyrus Teed" qui accusaient carrément Copernic de n'être qu'un obscurantiste, ou ce "Rowbotam", ou ce sacré "Hampden"...
Ou, en portant le regard de notre conscience encore plus loin : les inquisiteurs de Giordano Bruno, de Galilée, de Semmelweis, et de tout ceux dont j'ai parlé dans mes dossiers "Quelle Folie" et "Dérives" !...

L'important est de comprendre que nous ne sommes pas nos idées....
Que les humains ne sont pas les idées qu'ils défendent...
Que l'on peut fort bien avoir les meilleurs d'entre nous qui défendent des erreurs avec courage, et d'autres qui défendent "par hasard" la vérité... mais qui peuvent être pourtant des individus bien plus mauvais et médiocres que ceux que l'on fustige aujourd'hui, fort de nos nouvelles connaissances que eux ne possédaient pas à leur époque !...

Je le disais déjà dans mes tous premiers messages aussi bien sur "Culture Net 2013" que dans "La Lettre de l'Agnvs" :
« SI, COMME LE DISAIT GANDHI, IL EXISTE DES IDÉES QUI VAILLENT LA PEINE DE MOURIR POUR ELLES - QUOIQU'IL VAUT TOUJOURS MIEUX VIVRE POUR LES DÉFENDRE ! :oD -, AUCUNE IDÉE NE VAUT QUE L'ON TUE POUR ELLE, UN SEUL MEURTRE EN SON NOM, ET CETTE IDÉE EST ALORS DISQUALIFIÉE ».... 

J'aurais dû alors ajouter ce qui à moi me semblait évident :
"Tuer" ne concerne pas seulement l'acte physique de poignarder, trancher ou percer un corp humain pour lui ôter la vie...
On peut aussi tuer encore plus douloureusement par les mots !
Par la parole médisante et "assassine" !...
Ainsi, celui qui "tue" son contradicteur en le couvrant de mensonges, d'insultes et de calomnies, a déjà perdu définitivement !...
Car le crime verbal est aussi grave que le crime physique, sinon plus, même, en regard du témoignage historique et humain. »


*************


BONUS



CLIMATO-SCEPTISME : LES "ASTRONOMIQUES" INTÉRÊTS FINANCIERS EN JEU !!!


Comme je le disais notamment dans mon article « Le fameux "Mythe du CO2" » :

« Qui se cache derrière les climato-sceptiques ?
Un rapport de Greenpeace démontre qu’une entreprise américaine peu connue du grand public, Koch Industries, va jusqu’à surclasser ExxonMobil dans le domaine du financement des climato-sceptiques ces dernières années :
De 2005 à 2008, les subventions attribuées par Koch aux groupes qui huilent la « machine à nier le dérèglement climatique » sont de 9,1 millions de dollars pour Exxon, contre 24,9 millions de dollars pour les fondations contrôlées par Koch.... »

« Vous ne le saviez pas ?
L'industrie pétrolière est certainement la plus subventionnée au monde...
Et par qui... par les contribuables ! Qui subventionnent ainsi la désinformation outrancière qui va les mener droit vers l'abîme !!! Voici par exemple ce que l'on pouvait lire dans l'ouvrage de Lester R. Brown "Le Plan B" (éditions Calmann-Lévy, nov. 2007) :
« Alors que nous traversons une période de préoccupation croissante du public face à l'impact des carburants fossiles sur le dérèglement climatique, l'industrie mondiale de ce type d'énergie est toujours subventionnée par les contribuables à hauteur de 210 milliards de dollars par an !
(Ces subventions datent d'une époque où le développement de l'industrie du gaz et du pétrole était perçu comme une des clés du progrès économique...
Une fois ces subventions établies, des lobbies se sont constitués pour éviter leur suppression, que ces subventions soient ou non justifiées)...


Aux États-unis, les lobbies des industries du gaz et du pétrole comptent probablement parmi les plus puissants à Washington. Entre 1990 et 2004, 181 millions de dollars ont été dépensés en contribution de campagnes pour protéger des déductions fiscales valant des milliards !
Une étude publiée en 2001 par "Redefining Progress" montrait que les contribuables américains finançaient l'utilisation de l'automobile à hauteur de 2,5 milliards de dollars, soit près de 2.000 dollars par contribuable !... »



(ON COMPREND QUE TOUS LES BÉNÉFICIAIRES DE CETTE POULE AUX OEUFS D'OR SE DÉMÈNENT TANT POUR NIER LA RÉALITÉ DU RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE... DONT LA RECONNAISSANCE OFFICIELLE SIGNERAIT LA MORT DE CE SI JUTEUX COMMERCE !!!)


Quelques chiffres à retenir :
- En 2004, Sir David King, faisait état de "nouvelles" recherches très révélatrices, confirmant la relation entre le taux de dioxyde de carbone (CO2) dans l'atmosphère et la température au cours des 740.000 dernières années...
Les scientifiques anglais ont analysé des carottes de glace prélevées dans l'Antarctique jusqu'à des profondeurs de trois kilomètres et montré que les concentrations de CO2 dans l'atmosphère s'étaient maintenues entre 200 parties par million (ppm) durant les périodes glaciaires et 270 ppm dans les périodes interglaciaires.
Cette oscillation entre périodes glaciaires et interglaciaire s'est produite de nombreuses fois et la concentration de CO2 est toujours resté dans cet intervalle.
Au début de la révolution industrielle, la concentration de CO2 dans l'atmosphère était approximativement de 270 ppm. Les 370 ppm enregistrés en 2004 se situent très au-delà de tous les niveaux enregistrés non seulement au cours des 740.000 années qui ont précédé, mais il faut remonter vraisemblablement 55 derniers millions d'années en arrière pour trouver quelque chose de comparable !
A cette époque, la Terre était une planète tropicale. Il n'y avait pas de calottes polaires, et le niveau des mers était 80 mètres plus élevé qu'il ne l'est de nos jours !.... »




POUR MÉMOIRE...
LES DERNIERS ARTICLES 2010 DE "DESTINATION 2013", CONSACRÉS AU SEUL PROBLÈME DU RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE :




(........)

Avec peut-être pour conclure tout ça :



MEILLEURES PENSÉES...


BONNE ANNÉE 2011 !!!

ET MEILLEURS VOEUX À TOUTES ET TOUS POUR QUE CETTE ANNÉE PUISSE VOIR, ENFIN, TRIOMPHER LES "VRAIES" IDÉES ÉCOLOGISTES...
AU SERVICE DES HOMMES, DE LA VIE, ET DE LA PLANÈTE !!!







(Ah, petite info pratique... bien pratique !  :oD

... Puisque ça va chauffer...
Au moins que ça serve à quelque chose !  ;o)




 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire